Arbres et arbustes

Copalme d’Amérique : un arbre très ornemental


Le copalme d’Amérique est un arbre réputé pour ses belles feuilles en forme d’étoile et sa couleur jaune, orange et rouge à l’automne.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Liquidambar styraciflua
Famille : Hamamelidacées
Type : Arbre

Hauteur
: 8 à 35 m
Sol : Ordinaire, bien drainé

Exposition : Ensoleillée
Feuillage : Caduc

Plantation du copalme d’Amérique

Il est recommandé de planter le copalme d’Amérique à l’automne afin de favoriser l’enracinement avant l’hiver.

Vous pourrez également planter au printemps les copalme achetés en conteneur.

A noter que la taille des copalmes d’Amérique est variable et peut aller de 8 à 35 m selon les espèces et les conditions de culture.

  • Préférez donc un endroit isolé et dégagé pour apprécier sa belle silhouette.
  • Le copalme d’Amérique a besoin d’une situation bien ensoleillée pour donner le meilleur de lui.
  • Le copalme aime les sols profonds, mais se plait dans tout type de terre , à condition qu’elle soit bien drainé.
  • Un bon paillage le protègera des dernières gelées printanières et conservera un sol frais en été.

Taille du copalme d’Amérique

Le copalme d’Amérique ne nécessite aucune taille à moins que vous ne puissiez faire autrement.

  • Sa silhouette naturelle , élancée et conique est le meilleur atout du copalme d’Amérique
  • Supprimez au printemps les branches mortes, fragiles ou abîmées.

Arrosage du copalme d’Amérique

Durant les 2 premières années après la plantation, arrosez régulièrement votre copalme, surtout en cas de sécheresse et de fortes chaleurs.

Une fois installé, le copalme puise normalement ses besoins en eau dans le sol, sans avoir besoin de l’arroser.

A savoir sur le copalme d’Amérique

Originaire d’Amérique du Nord, le copalme d’Amérique est un arbre très ornemental qui propose également une qualité de bois reconnu en ébénisterie. Il est aussi très connu sous le nom de liquidambar.

On extrait aussi de son bois et de ses fruits une résine appelée baume du liquidambar ou baume du Pérou que les indiens Cherokee utilisaient comme chewing-gum et qui, désormais, s’utilise plutôt en tisane pour ses vertus bienfaisantes au niveau respiratoire, anti-diarrhéique et contre le stress.

Le copalme d’Amérique est aussi une merveille à l’automne avec ses teintes pourpres qui illuminent le jardin de mille feux.

A noter que si votre copalme d’Amérique ne donne pas de fruit c’est qu’il s’agit certainement d’un cultivar stérile appelé liquidambar styraciflua ‘Rotundiloba’ qui fut créé pour éviter que ses fruits, très glissants lorsqu’ils sont éclatés, ne provoquent des accidents sur les parkings ou le long des routes.

Le copalme d’Amérique ne donne jamais de fruit avant 25 ans.

Conseil malin à propos du copalme d’Amérique

La croissance du copalme d’Amérique est relativement lente.

L’apport d’engrais ne la favorisera pas mais, en revanche, un amendement régulier à base de fumier et algues aidera activement au bon développement de l’arbre.


Photo ©hcast


Video: Séquoias: des arbres millénaires pour sauver la planète? - science (Septembre 2021).