Fleurs du jardin

Bien réussir les plantes en mini-mottes


Les plantes à floraison printanière sont vendues en mini-mottes dès l’automne.

Ce qui permet de gagner du temps par rapport aux semis.

Mais pour ne pas griller les étapes, suivez bien ces conseils.

En hiver

Si vous avez acheté vos plantes en pleine vague de froid, gardez-les dans un local hors gel en attendant de les planter au printemps. Pensez à bien ouvrir les emballages pour qu’elles respirent et voient la lumière ! Arrosez-les mais sans les noyer. Vous pouvez aussi les planter dans des jardinières gardées à une température supérieure à dix degrés.

Si vous les avez mises en pleine terre avant les gelées, recouvrez-les d’un voile d’hivernage ou d’un paillage léger jusqu’à ce qu’elles s’enracinent. Après plantation, il est toujours important d’arroser copieusement pour chasser l’air et mettre les racines des jeunes plants en contact avec le substrat (terre ou terreau). À propos de terreau, ne lésinez pas lors de votre achat, car de sa qualité dépendra le succès de votre culture.

Au printemps

Surveillez les limaces qui dévorent les jeunes pousses et piégez-les avec de la bière ou sous des tuiles.

N’hésitez pas à pincer les premiers boutons pour ne pas épuiser les plants par une floraison trop précoce. Les suivantes n’en seront que plus belles. Supprimez souvent les fleurs fanées qui fatiguent les plantes par une montée à graines. Ces pincements prolongeront aussi la floraison.

Si vous êtes étourdi et oubliez souvent d’apporter des engrais « fleurs », mettez aux pieds des plants en début de saison quelques granulés d’engrais retard (Osmocote®). Les jardiniers bio préféreront le compost ou l’humus bien décomposé. Dans les terres trop lourdes (argileuses), un apport de sable peut être apprécié. En période de sécheresse, paillez pour économiser l’eau. N’arrosez jamais les fleurs (ce qui propage les maladies) mais la base des plants.

Pierrick Le Jardinier


Video: Faites vos mottes sans presse-mottes (Octobre 2021).