Jardinage

André Le Nôtre, jardinier royal


On a célébré en 2013 le 400e anniversaire de la naissance d’André Le Nôtre, le jardinier de Louis XIV.

L’occasion de revenir sur une carrière prolifique dont les œuvres continuent d’enchanter les promeneurs d’aujourd’hui.

Petit-fils et fils de jardiniers du roi, le jeune André apprend son métier de son père, Pierre Le Nôtre, dans le jardin des Tuileries. Il lui succède en 1643, après avoir fait ses classes auprès du peintre Simon Vouet, du sculpteur Louis Lerambert et de l’architecte François Mansart, des maîtres qui lui enseignent le dessin, la perspective, l’architecture, mais aussi… l’art de séduire le roi et de se faire une place à la cour.

Le Nôtre, une carrière prolifique

Devenu « architecte paysagiste », André Le Nôtre compose les jardins de Vaux-le-Vicomte pour Nicolas Fouquet, en collaboration avec l’architecte Louis Le Vau et le décorateur Charles Le Brun. En 1661, il restaure les jardins de Versailles pour Louis XIV, jardins qui deviendront vite la référence en la matière dans toutes les cours d’Europe.

Le Nôtre actualise également les jardins du château de Fontainebleau, compose ceux des châteaux de Maisons et de Chantilly. Ce sont ces derniers, à la perspective désaxée par rapport au château (l’axe est donné par la statue du Connétable), qui auraient été ses préférés.

Le style Le Nôtre

Le Nôtre s’inscrit dans la tradition classique des jardins à la française. Inspirés par les créations du Nord de l’Italie, mais à une échelle beaucoup plus vaste, il s’agit de jardins linéaires, où les parterres de végétation enclos par des haies de buis taillé sont entourées d’allées en angle. Des statues, des fontaines, des plantations rythment cette harmonie, où la perspective règne en maître.

Les pièces d’eaux sont nombreuses et importantes : vastes bassins placés symétriquement de chaque côté des allées, fontaines sculptées, larges canaux… À Versailles, l’impressionnant Grand Canal (1670 mètres de long) accueillait de fameuses fêtes nautiques à la belle saison. L’hiver, il se transformait en patinoire géante…

Laure Hamann

Crédit des visuels : © Château de Vaux le Vicomte, © Château de Versailles / C.Milet


Video: Paris, jardins secrets (Septembre 2021).